PFAFFENHEIM : Grands travaux au Schauenberg
 

A Notre-Dame du Schauenberg, un investissement de 1,7 MF a été réalisé en attendant la restauration du clocheton et de deux nouvelles cloches.

Le Pèlerinage de Notre-Dame du Schauenberg a vécu, dimanche dernier, une grande journée de rencontre d'élus des cantons de Rouffach et de Wintzenheim, et d'amis de ce site marial. Tous ont assisté dans l'après-midi à une célébration présidée par l'abbé Welty et qui a permis à l'abbé Jean-Paul Gaschy, le futur curé de Rouffach, de prendre contact avec les habitants du secteur.

DE NOMBREUX INVESTISSEMENTS

C'est à l'issue de la célébration que François Runner, président du conseil de fabrique de l'église de Pfaffenheim, a tenu à remercier l'assistance nombreuse pour la fidélité témoignée au Schauenberg. S'il a excusé l'abbé Pierre, curé de Pfaffenheim, souffrant, il a remercié tous ceux et celles qui œuvrent en faveur de cet endroit sans manquer également de relever l'action favorable de la municipalité de Pfaffenheim, en espérant que d'autres communes du secteur suivent cet exemple. L'abbé Welty devait ensuite expliquer le sens de la piéta et des exvotos témoignage de reconnaissance et de conciliation. Il a procédé ensuite à leur bénédiction. Président de l'association « Le Schauenberg » René Rieflé a ensuite développé les grandes actions mises en place au Schauenberg qui a pu bénéficier, grâce au soutien de tous et à la collaboration de la commune et d'instances, de la réhabilitation de la maison des sœurs, de celle de l'église, de l'auvent à l'entrée de la chapelle avec sa piéta et ses ex votos ainsi que l'aménagement de sanitaires appropriés (notamment pour les handicapés). Ces travaux se chiffrent à 1,729 MF dont 553 000 F de subventions. Le dynamique président a aussi informé l'assistance des projets en cours : le mur de soutènement du parking, le chauffage de l'église et celui de la salle des pèlerins ainsi que l'aménagement d'un logement au-dessus de celle-ci (gardiennage). A cela s'ajoute, en étroite concertation avec la commune et le conseil de fabrique de l'église, la réfection (urgente en raison de l'usure de ses structures) du clocher pour lequel il est envisagé l'acquisition de deux nouvelles (et plus grandes) cloches. En guise de conclusion et avant le verre de l'amitié offert à tous, Léonard Saur, avec son oncle Joseph Saur, ont présenté le retable qu'ils ont réalisé voici déjà 50 ans.

Lors de la bénédiction de ce nouvel espace dédié à la Piéta et à l'exvoto des communes du secteur.

(Photo « L'ALSACE » - JCV)     13.9.1997

                                                                                              Retour